JWQ Showcase 2017

Tuesday, March 28, 2017

FRANCE: Airelle Besson-Radio one 2016 (Naïve)

Trompettiste et bugliste, Airelle Besson a longtemps prêté son inspiration pour des séances auprès d'artistes et de groupes aussi variés que Jeanne Balibar, Magic Malik, Lo'Jo, Hugh Coltman, Alban Darche, Edouard Ferlet, Riccardo Del Fra ou Metronomy, avant de se dévoiler dans ce premier album en leader, deux ans après le tandem formé avec le guitariste brésilien Nelson Veras sur Prélude.

Connue des amateurs de jazz, doublement récompensée par l'Académie du même nom (un Djangodor en 2008 et le Prix Django-Reinhardt sept ans plus tard), elle dispose déjà d'un solide bagage en groupe et possède suffisamment de compositions pour garnir Radio One de neuf morceaux très étudiés, joués avec la complicité de la chanteuse Isobel Sörling, du pianiste Benjamin Moussay et du batteur Fabrice Moreau.

S'il ne semble rien laisser au hasard dans sa suite de pièces structurées, ordonnées et séquencées au millimètre, l'ouvrage n'oublie pas le plaisir et la part de liberté qu'il procure à travers les envolées vocales échevelées de « The Painter & the Boxer », la savante démonstration rythmique de « Candy Parties » et le jeu polyvalent des claviers, l'effleurement du piano sur « Around the World » ou, par moments, l'électricité du Fender Rhodes. Un air de rêverie plane sur « All I Want », tandis que le morceau-titre d'ouverture est un prodigieux exercice syncopé où chacun prend sa part. Au-dessus de ces débats plane la trompette, légère et virtuose, de la soliste.

Olivier Roubin - Copyright 2017 Music Story